Yves Chauvel

Caméras et technologies HD, 4K et plus…

Workflow Red Dragon-Premiere Pro CC

| Un commentaire

Workflow Red Dragon-Premiere Pro CC: Gone Girl

Film de David Fincher, Gone Girl avec Ben Affleck et Rosamund Pike, raconte l’histoire d’une disparition.

David Fincher et Jeff Cronenweth ont utilisé la RED EPIC DRAGON 6K . « Nous avons été des cobayes, en utilisant la caméra à  Cape Girardeau, Missouri, là où nous avons commencé notre tournage » .

red-social-network-fincher-cronenweth-4K-shooters

Tournage de « Social networks » avec la Red One. Source:http://www.theblackandblue.com/2011/01/16/jeff-cronenweth-on-shooting-the-social-network-with-red-one-mysterium-x/

Dix semaines plus tard, la production est revenue à Los Angeles, pour tourner chez RED Studios Hollywood durant plusieurs mois.

« David et moi avons développé une longue relation avec   RED, et nous sommes des admirateurs de leur technologie—ils sont constamment en attente de retours d’expérience et intègrent les idées dans la réalité, en conséquence, leur technologie de pointe est toujours très en avance » précise Jeff Cronenweth. « Lorsque la nouvelle DRAGON a été disponible, nous avons fait des tests qui nous ont impressionné.  Pour la première fois, nous pouvions tourner en 6k, une vraie première pour une fiction. L’augmentation évidente de la résolution est pour moi phénoménale, mais c’est aussi la latitude et l’espace colorimétrie qui changent absolument tout.

En dépassant encore les limites actuelles, non seulement “Gone Girl” a entièrement été tourné en 6K avec la Red Epic Dragon, mais c’est aussi la première fois qu’un montage est entièrement effectué avec  Adobe Premiere Pro CC.

Jeff Cronenweth précise que jusqu’à aujourd’hui, il n’existe pas de moyen technique de montrer commercialement un film en 6K. « Mais, nous avons tout tourné en 6K, et cadré en 5K (5120×2133) avec un ration de 2.40  » précise-t-il.  » Ceci nous permet d’avoir la place nécessaire à la stabilisation et au recadrage lorsque cela s’avère utile, puis nous avons affecté une conversion pour distribution 2K et 4K. »

Cette approche fonctionne très bien pour David Fincher et Jeff Cronenweth « Nous n’avons eu aucun problème » explique le chef-opérateur. « L’intégralité du nouveau matériel a fonctionné à merveille et à la différence de The Girl with the Dragon Tattoo, où nous étions confrontés au froid extrême et à l’humidité, nous avons tourné dans le Midwest au mois d’Août, avec une chaleur extrême et et de l’humidité sans avoir le moindre problème. La caméra Red DRAGON a fonctionné sans problème dès sa sortie , et alors que leurs caméras ont beaucoup évolué depuis la Red One, ils ont développé une nouvelle approche lors du développement de la Dragon et avaient résolu les difficultés avant que nous n’ayons le matériel en notre possession. »

En terme de workflow, explique le chef-opérateur, « Ce n’était pas vraiment différent de la manière dont nous avons travaillé sur notre dernier film, même si la quantité de données était plus importante, tout s’est passé plus rapidement. Et à la différence de nombreuses productions, nous ne faisons pas appel à un DIT (Digital Image Technician) sur le tournage. Tout est traité en interne avec l’équipe de montage.. »

Les images sont enregistrées sur SSD REDMAG 256 GB,  et les disques sont ensuite envoyés à l’équipe de montage qui traite le format REDCODE RAW.

Gone-Girl-081214

Montage sur Adobe Premiere Pro CC

Gone Girl, c’est aussi une autre nouveauté. C’est la première fois qu’une production d’une major est montée sur Adobe Premiere Pro CC, explique  Tyler Nelson, assistant monteur de Kirk Baxter, ACE. (Tous deux ont travaillé sur House of Cards, The Curious Case of Benjamin Button, The Social Network et The Girl with the Dragon Tattoo.) « Nous avons mis en place un workflow unique ces deux dernières années et sur chaque film nous essayons d’améliorer le système et voir où sont les faiblesses, en fonction des besoins de chaque film. » . « Lorsque nous avons travaillé sur House of Cards, nous avons réalisé que Final Cut Pro 7 n’était pas l’outil que nous pouvions utiliser pour le futur, et lorsque Final Cut Pro X est apparu, il lui manquait de nombreuses fonctions dont nous avions besoin et c’est alors que nos avons recherché d’autres outils. »

Gone-Girl-081214B

Jusque là, l’équipe avait instauré des relations avec Adobe en commençant à considérer l’utilisation de Premiere.   « Baxter avait monté une publicité sur Premiere il y a quelques années avec beaucoup de rushes, explique Nelson.   « C’était donc un excellent ballon d’essai pour l’ensemble des rushes de notre film. Alors, nous avons échangé des idées afin de tester les limites et travailler avec le plus possible de manière à trouver les faiblesses  pour en parler avec les ingénieurs d’Adobe. C’est ainsi que que nous avons pu l’améliorer et presque l’adapter à nos besoins. »

Avant le démarrage de Gone Girl, l’équipe a eu une discussion importante avec les ingénieurs de Premiere qui se sont engagés à « travailler étroitement, pas seulement pour nos besoins, mais aussi pour le marché professionnel » précise Nelson. Lors des deux premiers mois de a production, Adobe a mis à disposition un groupe d’ingénieurs pour aider à  » faire la chasse aux bugs, développer de nouvelles fonctions, et travailler étroitement avec nous pour rendre le système plus professionnel pour une utilisation future dans les fictions. »

L’équipe de David Fincher et le workflow Adobe.

La magie de ce workflow réside dans le lien dynamique de Adobe entre Premiere Pro et After Effects. Kirk Baxter étant en mesure de créer des séquences et d’envoyer pour traitement et effet spéciaux dans After Effects, puis lorsque les opérateurs enregistraient leurs compositions, celles-ci étaient automatiquement mises à jour dans les timelines de KirkBaxter. Cette capacité de pouvoir simultanément monter et créer de subtils effets, puis de les intégrer en temps réel, a rendu le processus de modification et vérification infiniment plus simple. Ajoutons à cela que ce traitement s’est fait en 6K, il est certain que ce workflow est réellement impressionnant.

Cette équipe de David Finchercontinuera dans le futur à utiliser ces outils pour de prochains films . Est-ce que  Hollywood va utiliser ces mêmes  workflows Adobe est une question à laquelle il n’est pas encore possible de répondre; la plupart des prestataires étant toujours très attachés à Avid. Malgré cela, la  post production de Gone Girl prouve que Premiere Pro est plus que capable de gérer le processus de montage d’un film Hollywoodien  majeur.

http://www.4kshooters.net/2014/08/13/david-finchers-gone-girl-1st-feature-film-shot-entirely-in-6k/

http://postperspective.com/gone-girls-pioneering-6k-post-workflow/

http://www.adobe.com/creativecloud.html?PID=3878565

 

 

 

Un Commentaire

  1. Ping : 8 excellentes raisons d'utiliser Final Cut Pro X avec timeline HD, 2K, 4K ou 5K

Laisser un commentaire

Champs Requis *.